Catalogue OAI du consortium CAHIER

Colas, Jacques

Traité de suputation de la valeur des monnaies de Jaques Colas, 1557

1557
2013
Université François-Rabelais
Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance (CESR)
Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 (CC BY-NC-SA 4.0). 2014

L’ordonnance faicte l’année .1549. — La cause que les monnoyes estranges sont receues en france a plus hault pris ququ’il n’ont este evaluees a ll’ordonnance du Roy. — Pour congnoistre combien les estrangiers ont vendu le marc dd’or fin en oeuvre de leurs dictes monnoyes apres ll’avoir tire desll’oeuvre des monnoyes de france Exemple du noble a la roze dd’angleterre. — Le Pris que les dictz estrangiers ont vendu le marc dd’or fin en france en ouvraige de doubles ducatz et ducatz despaigne venize etc — Le pris que lesdictz estrangiers vendent le marc dd’or fin en ouvraige dd’angelotz en france. — Ensuit la perte & dommage que le Roy peult avoir sur les escuz solz parcy- devant forgez lesquelz ont cours pour le jour dd’huy a xlviii soubz tournoiz piece. — Ensuit la declaration des remedes, Contre les abus des monnoyes Avec la maniere de faire fabriquer monnoye dd’or & dd’argent au prouffit du Roy & de toute sa Republicque de france. — Ensuit le pourtraict des escuz solz & henriz qui ont este fabricques depuis le raigne du tres chrestien Roy henry avec la valeur tant a la fonte que a la mise. — La maniere de saulver ll’interest du Roy montant a la somme de viii livrestournoiz pour chacque marc dd’or fin — SS’ensuit le poix cours et aloy de monnoyes dd’or qui payront ll’interest du Roy oultre son droict de seigneuriage et brassaige du maistre de la monnoye. — Ensuit ll’interest que le Roy poura avoir sur chacque marc dd’argent le roy au dessus de dix deniers fin Le faisant valoir en ses monnoyes hors dd’oeuvre La somme de quinze livres quinze soubz tournoiz. et que toutes monnoyes dd’argent au dessus de .x. deniers fin soyst evaluees aultant a la fonte comme a la mise — Ensuit le pourtraict des dictz testons qui ont este fabriques depuys le raigne du Roy henry avec la valeur dd’iceulx tant a la fonte comme a la mise a la dicte raison — La maniere de saulver l’interest du Roy montant a la somme de six soubz tournoiz pour chacque marc dd’argent le roy. — Ensuit le poys cours & aloy des testons qui payront ll’insterest du Roy oultre son droict de seigneuriage & brassaige du maistre du maistre de la monnoye. — Autre maniere pour engarder que les estrangiers ne tirent plus les monnoyes de france a leur prouffict. — Ensuit le prouffict que le Roy aura de chacque marc dd’or fin mictz en oeuvre dd’escuz ou henriz du poys et aloy dont il sont evaluez a la raison du cours des nobles roze dd’angleterre. — Ensuit le prouffict que le Roy aura de chacque marc dd’argent le roy. mictz en oeuvre de testons leurs donnant cours a xii soubz tournoiz a la loy que ont este commandez les derniers forgez. par ll’ordonnance m v c xlix — La maniere de faire ungne nouvelle fabrication de monnoye dd’or ou dd’argent.