Catalogue OAI du consortium CAHIER

Anne-Marie Gigon

Anne-Marie Gigon 20-03-1916

1916
20172018
Giancarlo Luxardo (édition)
Praxiling, UMR 5267

La Mézierre Le 20 mars Lundi 1916 Mon cher Jean Marie Je repond a ta lettre que jai reçu aujourdui 20 mars que tu a fait le 17. je suis toujour contente quand je recois te tes nouvelles surtout que tu me dit que tu est toujour en bonne santé. tant qua nous ont a était beaucoup enrhumé mais sa commence a sepasé tu a reçu la lettre que je tenvoyé le 11 mais il y en a deux que tu na pas reçu et il y avait un billet de 5 fr dans trois a suivre, celle que je tavait mit que lon avait perdu la gastie cella il y avait du papier a lettre mais il faut que tu me dit si tu a besoin de papier je ten envoirait un collit comme la premier fois tu ne doit plus guerre en avoir surtout que tu écrit a plusuier sa nen prend tu me dit que si je achète une vache que faut pas mètre des grand prix je nen ait une dacheté dihier Dimanche mais je tasure que il faut bien mètre des grand prix ou bien on aurait pas grand chose de fameu car les vaches de service sont dun prix fou tu na jamais vu les vaches si chère une vache de 300 fr dabitude il faut 400 et plus maintenant il ne fait pas bon en perdre car on perd chère les prix font peure quand on les vent comme la carion ont en trouve pas chère mais quand il faut en acheté sa nest plus pareille j en ait acheté une que je paye 410 fr et qui nest point extra elle nest pas pré de valoir la gastie pour en avoir une comme la elle il faudrait 500 fr Marie Ange thébaut nen a acheté le même jour que moi qui lui coute 500 fr il en avait plusuier de ce prix la mais je voulait pas métre se prix la et j ai encore mit bien plus chère que je ne croyait car il nétait pas grose de 300 fr je nai point acheté a mon gout car je lui avait dit que je voulait une vache de lait il mavait dit quil en aurait et il en avait point dutout, jai etait oblige den prendre une dameigne j ai grand peur que réussie mal a la vélure car on est beaucoup dans la déchance de puis que tu est partit sa nest pas la vrai belle vache je ne sais pas si elle sera bonne, sil elle etait bonne et quelle reussirait bien, sa serait le principale le vaux a la mirodé a 4 semaine mercredi mais il ne feras pas lour car il na pas son sou il est bien vigoureux il en téterait bien moitié plus, ont lui donne autre chose aprésent, car il ne sera pas gras les vaux ont joliment diminuier car il ne valent plus que 10 sous et il ont value jucqua 16 sous voila 15 jours il valait en la semaine dernierre 14 sous et cette semaine 10 sous Les deux petit a la fleurie commence a être plus vigoureux ont leurs a donné beaucoup de tisaine car ont croyeait quil aurait crevé mais apresent je crois quil sont garantie mais elle ne pou- ras pas les nourire, elle les a nourrie jucque a present il ont 8 jours ils auront 15 jour vendredi prochain je tai envoyé un mandat je ne sait pas si tu la reçu je te lai envoyé il y a huit jours et je tai envoyé deux autre lettre depuis. pierre Larché a émondé le bas du champ sur sa pré je nen ferait pas émondé ailleur on ne trouve pas de monde il y a gille qui fagote par les gchause il prend chère 1 sous du fagot rien a fagoté ceux qui sont resté se font valoir. je fini ma lettre en tenbrassant de loin et en attendant de pouvoir le faire de plus proche ta femme qui taime et qui pense a toi Anne Marie Gigon