Catalogue OAI du consortium CAHIER

Marc Michel Rey

Lettre de Marc Michel Rey à Pierre Rousseau

1771
2018
Bahier-Porte, Christelle (édition)
Vial-Bonacci, Fabienne (édition)
Université Jean Monnet

Amsterdam, mars 1771 Je mande, Monsieur, à Mr Panckoucke par ce courier que je partirai d’ici le 3 avril prochain pour etre chez vous le 10 et voici comment j’arrange mon voyage. Le 3 à Utrecht, le 4 à Bois le Duc, le 6 à Mastricht, le 7 à Liège, et le 10 chez vous. Je serai accompagné de ma fille ainée que je conduirai tout de suite en Suisse dans le pays de Vaud, d’une ancienne amie genevoise qui se propose de passer quelques tems dans sa famille, et d’un ami qui se retire en Suisse, ce qui fait une voiture à 4 places. Comme je ne connois point la route dépuis Liege chez vous et en Suisse, je vous prie, Monsieur, de me mander sil seroit plus a propos de prendre à Liège 2 voitures a 2 places ? ou une à 4 places ? Êtes-vous a meme de nous les envoyer de chez vous ? ou convient-il mieux de les prendre à Liege ? Avés-vous une hoberge à Bouillon où nous puissions être commodément ? autrement ma compagnie ira directement à Sedan ou elle m’attendra. [2] Je vous prierai encore de me dire quelle route nous devons prendre pour la Suisse depuis Sedan ? je crois qu’il seroit plus naturel d’y entrer par le compté de Neufchatel scavoir Luxembourg, Thionville, Metz, Nancy, Besançon, si j’ay erreur redressé moi je vous prie ? Nous convient-il de prendre la poste ou les voitures publiques, nous ne regarderons pas a quelques Louïs de plus ou de moins. Si vous etes à meme, Monsieur, par vous meme ou par vos amis de me guider je vous prie de le faire. Puis je prendre quelque chose d’ici pour vous porter ? donnés moi vos ordres. Je salue Madame, vous avés bien des amitiés de ma femme et de mon fils ainé qui fera son aprentissage pendant mon absence. Je souhaite que ce soit de façon a pouvoir lui abandonner le tout.