Catalogue OAI du consortium CAHIER

Marc Michel Rey

Lettre de Marc Michel Rey à Charles Weissenbruch

1775
2018
Bahier-Porte, Christelle (édition)
Vial-Bonacci, Fabienne (édition)
Université Jean Monnet

Amsterdam, 18 août 1775 Puisque vous voulés, mon fils, conduire, ma famille quelque part, ne pourriés vous pas leur faire voir Mont-Dieu, chartreuse au milieu d’un bois à 3 lieue de Sedan comme etant une des plus belles maison qu’il y ait de cet ordre, je n’en parle qu’à vous et je n’en parlerai à personne, ainsi que si cela ne vous convient pas tout est dit. Dites S.V.P. à Mr l’abbé de saint-Hubert que j’ay fait traduire et imprimé son memoire sur les carnets de Saint-Hubert et que je n’attends que le nom de son commissionnaire de Louvain pour les lui expedier, j’ay remis à nos femmes une lettre pour lui mais je n’en ay pas de nouvelles. Ma femme se loue extremement de vous mon cher et je vous en fait mon compliment, je suis charmé que ce voyage aye au moins produit ce bon effet. Il est bien que les Harangs soyent arrivés c’est un petit present que je vous fait pour le reste je n’en ay point encore reçeu de compte. Je n’ay point encore reçeu les Journeaux mais j’espère qu’ils arriveront au plutot. Vous avés bien fait de ne point perdre de vue vos ouvriers, Rousseau vous en saura gré. [2] Il y a apparence de que votre homne de Valencienne ne veut point faire d’affaire avec moi, car je n’en ay point eu de nouvelles. Mes amitiés S.V.P. à Mr et à Mad. Rousseau quand vous leur écrirés. Avés vous joint aux Journeaux pour moi les 30 exemplaire pour l’auteur de la piece que vous devés y avoir inseré, cet ami m’a écrit plusieurs fois à ce sujet, je n’ay pas voulu vous en embarrasser autant de fois sachant que dans le tems je vous en ay informés et je l’ay dit à Mr Rousseau en lui remettant la piece sil en fesoit usage, il auroit raison après cela de le prendre en mauvaise part, dites moi ce qui en est afin que je puisse lui dire quelque chose si malheureusement vous aviés oublié d’imprimer ces 30 exemplaires séparement, voila ma reponse à la votre du 12 août. Ce 18 Tout à vous. Rey