Catalogue OAI du consortium CAHIER

Marc Michel Rey

Lettre de Marc Michel Rey à Charles Weissenbruch

1777
2018
Bahier-Porte, Christelle (édition)
Vial-Bonacci, Fabienne (édition)
Université Jean Monnet

Amsterdam, 26 septembre 1777 Voici une nouvelle Le Prince d’Orange est attendu à Amsterdam le 27 septembre à 7 heures du matin pour se faire reconnaître à l’amirauté de cette ville. Il passera à bord d’un vaisseau de guerre qui l’attend et sur le quel on arborera le grand pavillon d’amiral Général, il sera salué de quelques centaines de coups de canon. Il verra manœuvrer ce vaisseau entre deux chameaux pour pouvoir lui faire passer la barre du Pampus Ensuite il dinera à l’Amirauté à une Table de 40 couverts, avec ce que nous avons de mieux ici. Pour ce qui me regarde je compte de rester chez moi, ces misères ne sont pas capable de me faire sortir, mais probablement que toute la ville sera par voye ou par chemin pour être témoins de toutes ces belles choses et que l’Y sera couvert de vaisseaux. Dieu veuille qu’il n’arrive pas d’accident [2] Je vous prie, mon fils, de donner cours aux incluses d’embrasser vos dames pour moi et le petit. Voulés-vous bien mettre à part pour moi à 1 Journal politique de 1777 Mars 1r ou premiere quinzaine à 2 −−−−−− dito, 1777 juin premiere quinzaine 2 fois Je vous prie de les mettre à part pour me les faire parvenir à la premiere occasion, ils ont manqué A la place de mars j’ay trouvé 1 May qui m’est inutile les 2 juin ont manqué Je vous confirme l’envoy des victuailles pour Monsieur le baron de Poüilly, scavoir cinq pièces marquer D.P.n° 1 à 5 Un tonneau café Un tonneau sucre Deux caisses vin et une petite caisse qu’on doit manier avec précaution. Nous nous portons fort bien loué soit Dieu. Si vous n’avés pas lu l’Eloge du chancelier de l’Hopital je vous conseille d’en faire la lecture, c’est un excellent ouvrage, peut-on savoir qui en est l’auteur ?   Je suis de cœur tout à vous le 26 septembre 1777 Avés vous annoncé le tome 6 de la Bible de Chaix, ce n’est pas l’ouvrage d’un cagot vous pourriez hardiment en donner deux extraits bien remplis et ils ne dépareroient point votre journal. Rey